Comment positionner son service en complément de ses concurrents ?

[responsive_video type=’youtube’ hide_related=’0′ hide_logo=’0′ hide_controls=’0′ hide_title=’0′ hide_fullscreen=’0′ autoplay=’0′]https://www.youtube.com/watch?v=Uj5-G2G9VKY[/responsive_video]

Vous êtes plutôt connecté avec Spotify, Deezer, Apple Music ? Plutôt hipster avec un 33 tour ? Ou encore un irrésistible gaulois fan de votre lecteur CD ?

Dans tous les cas, si vous écoutez de la musique, vous avez déjà (comme moi) le produit parfaitement adapté pour vous.

Pas besoin d’autre chose.

Sauf peut-être si la science s’y met …

Brain.fm est un robot qui améliore vos performances cognitives.

Brain.fm vous propose une expérience unique.

Il s’agit d’une intelligence artificielle qui compose de la musique pour vous permettre d’activer certaines zones de votre cerveau.

Plusieurs type de playlists sont disponibles :

 

  • Focus, si votre objectif est de vous concentrer sur une tâche sans vous disperser,
  • Meditate & Relax, respectivement pour la méditation et les temps morts
  • Sleep & Recharge, pour vos nuits ou vos siestes (oui oui !)

 

Pas convaincu ?

Ils le savent, et c’est pour ça qu’ils sortent leurs études scientifiques pour faire le travail.

Ce premier graphique vous montre votre indice de “durabilité”, en comparant un environnement bruyant, l’écoute de Spotify et même quand l’environnement est totalement calme.

Ce second graphique vous montre les zones de votre cerveau lors de l’écoute de Spotify versus l’écoute des musiques de Brain.fm.

Cette technique est très puissante, c’est un principe d’influence théorisé par Robert Cialdini appelé “l’autorité”. Le principe est de faire appel à une figure d’autorité pour vous convaincre du bien-fait (ou non) de quelque chose.

Une utilisation prodigieuse de cette méthode pour Brain.fm.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de leurs arguments scientifiques à cette adresse : https://www1.brain.fm/science

Attention toutefois : Si on parle de détails, les documents scientifiques fournis par Brain.fm ne sont pas forcément convaincants, selon moi.

Par exemple, si on consulte le document fourni par Brain.fm, on constate que l’étude a été menée sur un échantillon de seulement 12 personnes. Difficile donc de prouver la validité des thèses.

Le but de cette vidéo est uniquement de vous montrer comment ils construisent leur argumentaire de vente.

 

Maintenant que vous êtes intrigué, essayez-le !

Donnez un chiot à une famille et dites “je viendrais le récupérer dans 1 mois si vous ne le voulez pas”.

1 mois plus tard, vous pouvez être sûr que le chiot aura été adopté : les enfants l’adorent, c’est devenu un membre de la famille.

Quand vous avez un produit trop complexe à expliquer, la meilleure solution est de le faire essayer directement.

Nous en avions parlé dans cet article qui retrace l’une des meilleures techniques de vente de Bernard Tapie

Comment vendre un truc trop compliqué à expliquer ? Les techniques de vente de Bernard Tapie

 

Brain.fm vous propose d’essayer son outil durant une longue période, le temps de vous y habituer.

Et lorsque la période d’essai se termine, c’est le drame : plus moyen d’utiliser le service … sauf si vous passez à la caisse. Qu’allez-vous faire ?

J’utilise personnellement Brain.fm depuis plus d’1 an. Je suis fan.

Je ne l’utilise pas tous les jours, mais je sens une réelle différence de concentration lorsque je l’ai dans les oreilles. C’est ce que j’écoute en écrivant cet article.

Mais est-ce que je suis objectif ? Ou est-ce que j’ai été biaisé par des arguments scientifiques ? Difficile à dire … mais de mon point de vue totalement subjectif, j’ai les résultats que j’attendais.

Comment pouvez-vous utiliser des arguments scientifiques pour appuyer des bienfaits de votre service ?

Pourquoi certaines idées sont contagieuses alors que d'autres tombent immédiatement dans l'oubli ?

Cliquez-ici pour découvrir le guide du Marketing Viral

Comment faire pour que votre client se la raconte en utilisant votre produit ?

[responsive_video type=’youtube’ hide_related=’0′ hide_logo=’0′ hide_controls=’0′ hide_title=’0′ hide_fullscreen=’0′ autoplay=’0′]https://www.youtube.com/watch?v=wGrWf_p_LHY[/responsive_video]

“On dirait une blague Carambar …”

Sans doute la pire insulte que vous pouvez recevoir si votre humour est “incompris”.

Carambar s’est forgé une image de marque incroyable avec le simple concept de mettre des blagues dans ses emballages.

Mais soyons honnêtes : si vous avez passé les 12 ans, il y a peu de chance que vous ressortiez une blague Carambar en dîner mondain (a part pour mettre une mauvaise ambiance, peut être …).

Dans un autre registre, nous allons parler aujourd’hui d’une marque légendaire aux États-Unis puisqu’à la différence de Carambar, elle va vous permettre de briller en société.

A la votre, voici Snapple.

Snapple est une marque de jus de fruits pas comme les autres.

Il est contagieux.

Non pas en maladie, mais en “statut social”.

Décapsulez une bouteille de Snapple, et voici ce que vous trouverez sous le bouchon :

Fait Réel #921 : Si vous avez 1 milliard de dollars et que vous dépensez 100$ par jour, ça vous prendra 2749 années pour tout dépenser.

 

Naturellement, cette information surprenante n’a nullement le but de rester gravée dans votre mémoire. Elle a pour objectif d’être contagieuse.

A quoi servent les informations étonnantes ? Elles nous permettent de faire rire notre entourage, de les étonner, de lancer des sujets de conversations.

Chaque bouteille contient un “Fait Réel” que vous allez vous empresser de partager autour de vous.

“Fait Réel #465 : Le grand requin blanc peut rester 3 mois sans manger”

“Fait Réel #12 : Le kangouroux ne peut pas marcher à reculons”

Snapple devient une boisson incontournable pour ce qui paraît être une simple information inscrite sur une capsule.

Les “Faits Réels” sont devenus cultes dans la culture américaine, de la même façon les blagues Carambar pour nous (à la différence prês que lancer une blague Carambar et un Fait Réel Snapple n’aura probablement pas le même effet …!).

Leur numérotation joue aussi sur le côté “collection”, puisque vous pouvez alors passer des heures à chercher toutes les vérités Snapple sur Google.

De plus, sauf si vous êtes un grand consommateur, vous avez assez peu de chances de tomber sur la même vérité Snapple deux fois.

Snapple est devenue une marque de légende parce qu’elle donne un prétexte à ses consommateurs de parler d’elle et de l’acheter. Elle ne vend pas seulement une boisson, elle vend du Capital Social.

 

Comment pouvez-vous intégrer un élément de contagion sociale qui donnera envie à vos clients de parler de votre marque d’eux même ?

Pourquoi certaines idées sont contagieuses alors que d'autres tombent immédiatement dans l'oubli ?

Cliquez-ici pour découvrir le guide du Marketing Viral